Il faut savoir que la dépression est une maladie réelle, pas un simple état d’âme.
En générale elle se caractérise par une importante tristesse, un sentiment de désespoir développé, ce qui entraine très souvent une diminution de la motivation chez les individus touchés.
On retrouve souvent une impression de ne plus avoir de valeur en tant que personne (ou de n’en avoir jamais eu).

Les symptômes

La depression se traduit de façons très différentes selon les profils de malades.
Chez l’adulte, il est important de vérifier l’état depressif lorsque certains symptomes perdurent au-delà de deux semaines. Les différents symptomes peuvent se manifester en partie ou dans la globalité et varient selon les personnes :

  • Tristesse, moral en baisse et la perte de la joie de vivre représentent un symptome qui constitue la principale conséquence de toutes depressions.
  • Atteinte de l’estime et de la confiance en soi, un depressif aura tendance à systématiquement se rabaisser, à craindre l’épreuve et à conserver un état d’esprit défaitiste.
  • La depression nerveuse peut atteindre le malade physiquement et diminuer ses défenses immunitaires. Au-delà d’un état de mal-être psychologique, le depressif sera beaucoup plus sensible aux infections et aux maladies (normalement bénignes).
  • Des idées noires peuvent également germer dans l’esprit du patient. L’envie de mettre fin à ses jours (même sans l’envisager réellement) est une pensée classique dans le cas d’une dépression.
  • Une sensibilité exacerbée peut également être le signe d’une depression latente. La moindre remarque prend des proportions parfois gigantesques et peut amener le malade aux larmes ou à un repli sur soi toujours plus conséquent.
  • Un autre symptome de depression est lié à la motivation. Lorsqu’un malade ne ressens plus de plaisir à exercer un loisir, ne se sent plus motivé par des activités qui habituellement lui procuraient de la joie, cela peut etre un signe supplémentaire.
Bien évidemment il ne faut pas s’alarmer en se reconnaissant dans l’un ou l’autre de ces symptomes mais l’accumulation d’une majorité d’entre eux en complément d’une durée anormale et persistante dans n’importe quelle situation peut être un signe inquiétant d’une depression latente.

Surveiller vos proches

Il est important de faire attention à ses proches, que cela soit avant la détection, mais aussi pendant le traitement, ils auront besoin de vous !

La prescription d’antidépresseurs de manière abusive est courante en France, soyez vigilant si l’un de vos proches projette de débuter un traitement de ce type, car il est toujours possible de soigner une dépression de manière différente et sans effets lourds. Renseignez vous sur les moyens naturels de soigner une dépression nerveuse, et parlez en a vos proches, c’est important.